Chronique de Butcher

Butcher, la légende de Victor Crowley

Titre anglais: MEETING VICTOR CROWLEY (hatchet)

Réalisateur : Adam Green.

 

La Chronique en vidéo:

Dans la lignée des slasher classique comme  Massacre à la tronçonneuse, vendredi 13 ou Consort, je vais vous présenter le film Butcher la légende de Victor Crowley réalisé par Adam green.

Commençons par le résumé* du film :

 Un groupe de touristes qui visite la Nouvelle Orléans se perd dans le bayou où ils sont harcelés par des forces mystérieuses, et notamment par un personnage sinistre nommé Victor Crowley.

Un être difforme qu'une enfance tragique et terrifiante a transformé en meurtrier sanguinaire. Un colosse totalement dégénéré et incontrôlable, qui prend un pied terrible à mutiler et tuer avec une barbarie malsaine...

Au vu du résumé on peut certainement voir la chronologie du film. Le groupe se perd, rencontre le gros méchant et se font  trucider.

Pour les amateurs du genre je tiens à dire que j’ai troué ce film assez réussi.

On pourra remarquer un casting appréciable avec :

 

Joël Moore : que l’on retrouve dans le film AVATAR, ou encore la série BONES.

Mercedes McNab : qui a joué dans les valeurs de la famille Adams et dans le rôle Harmony Kendall dans la série BUFFY ET ANGEL

Déon Richmond : qui joue Kenny dans le cosby show et que l’on retrouvera après dans différents films comme scream 3 et Sex académie

Kane Hodder : qui joue le rôle de Victor Crowley dans ce film. Il a été remarqué en tant que Jeason dans un certain vendredi 13 et dans l’excellent film BTK

On remarquera aussi les apparitions de Robert Englund qui joue Freddy Krueger dans la grande saga du nom et de Tony Todd qui joue dans la trilogie candyman

Alors pour en revenir au film, il est vrai qu’il n’apporte rien de nouveau dans le genre et il respecte tous les bons vieux clichés habituellement utilisés dans tout bon slasher mais en ce qui me concerne il respecte en tout cas son contrat de divertir agréablement  les amateurs du genre.

Ça découpe, tranche, démembre, avec un détail kitsch mais réussi !

Il y a du suspens, de la violence, de l’hémoglobine, un soupçon d’érotisme. Mais que demande le peuple ? Je le conseil à tout les fous de ce style,  tout comme moi, de le regarde.

Et pour conclure je vous propose de regarder la bande annonce qui suit...et n’oubliez pas, apprendre à courir ça peux servir ;-)

 

 

 

 

 * Début du résumé: Source Allociné

 

Copyright (c) 2010 Gaudriole Production

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×